Comment choisir son extracteur d'air?
extracteur-dair-1.jpgextracteur-dair-2.jpgextracteur-dair-3.jpgextracteur-dair-4.jpgextracteur-dair-5.jpg

Extracteur d'air

Extracteur d’air

Il est impératif de laisser respirer la maison ou certaines pièces, afin de pouvoir bénéficier d’un air renouvelé, propre, sans humidité. L’extracteur d’air a pour but d’assainir les pièces humides ou polluées. Certaines pièces très nécessiteuses de ce type de renouvellement d’air sont la cuisine, la salle de bains, les WC, la buanderie, etc. L’extracteur va permettre de rejeter l’air pollué à l’extérieur du logement. Généralement installé au mur ou dans certains cas, au plafond, c’est un matériel d’aération utile pour les petites pièces et celles qui sont très humides (salle de bain, grenier).

Fonctionnement d’un extracteur d’air

extracteur d'airLa ventilation d’une pièce grâce à un extracteur d’air a pour but d’évacuer l’humidité, la pollution intérieure et de renouveler l’air, pour permettre aux occupants de la maison ou aux utilisateurs de la pièce, de bénéficier d’un environnement sain. L’extracteur d’air est composé de différents éléments : un moteur situé généralement dans les combles qui permet la sortie de l’air grâce à un ventilateur, un réseau de gaines qui permet à l’air de circuler, l’expulsion de l’air pollué en extérieur, des bouches d’extraction et dans certains cas, des bouches d’insufflation pour permettre à l’air neuf de rentrer dans la pièce et enfin, des entrées d’air qui peuvent avoir un débit fixe, un débit en fonction de l’humidité.

Avantages des extracteurs d’air

L’extracteur d’air qui s’installe facilement, ne nécessite pas de gros travaux d’aménagement, il permet en outre une faible consommation électrique et est un appareil très discret. En effet, l’extracteur d’air silencieux permet peu ou une absence totale de nuisance sonore selon les modèles, c’est un appareil compact et très esthétique qui permet de faire partie du décor de la pièce sans apporter de touche de mauvais goût.

Modèles d’extracteurs

Il existe de nombreux modèles d’extracteur d’air. Les extracteurs à simple flux qui permettent l’entrée de l’air grâce aux entrées d’air généralement situées au-dessus des fenêtres et l’extraction de l’air pollué grâce à un réseau de gaines. Parmi les modèles à simple flux, il y a l’extracteur auto réglable et l’extracteur Hydro réglable, très sophistiqué, qui se régule en fonction du taux d’humidité de la pièce. Les extracteurs à double flux qui permettent aux bouches d’insufflation de faire rentrer de l’air et à l’air expulsé de réchauffer l’air entrant. Le ventilateur extracteur qui ne nécessite pas de passage de gaines et s’installe dans chaque pièce humide. L’extracteur à gaz qui peut expulser l’air pollué et les produits de combustion par un canal (tel qu’une chaudière), l’extracteur par insufflation qui insuffle l’air dans la maison et ressort par les aérations.

Installation d’un ventilateur extracteur

extracteur d'airIl est possible d’installer un extracteur d’air soi-même ou par des professionnels pour une installation plus sûre. Les extracteurs à simple flux qui sont fournis en kit s’installent plus facilement. Pour une installation des extracteurs, il faut prévoir une perceuse visseuse, un crayon à papier, une scie à métaux, une mèche à béton, une scie sauteuse, un conduit en PVC dont la longueur doit être égale à la largeur du mur, du mastic acrylique, des chevilles et des vis. Avant toute chose, il faut définir l’emplacement où sera installé l’aérateur (mur, plafond). Celui-ci doit être néanmoins installé en face de l’entrée principale. Vérifier aussi qu’à l’emplacement, il n’y a pas de conduit d’évacuation, d’électricité ou d’eau. Ensuite, il ne reste plus qu’à percer l’emplacement choisi après avoir dessiné au crayon les diamètres de l’extracteur à installer. Si le mur est en brique, il faudra commencer avec une perceuse puis terminer avec la masse. Il ne reste plus qu’à installer l’extracteur. Et pour cela, il faudra d’abord glisser le tuyau de PVC dans l’emplacement réservé à l’extracteur, percer le mur pour y mettre les chevilles, calfeutrer avec du mastic la jointure du tuyau, glisser dans le tuyau l’extracteur, raccorder ensuite l’extracteur au circuit électrique domestique et y fixer la grille d’évacuation. Les lames de la grille de l’extracteur d’air doivent être placées vers le bas pour éviter toute infiltration d’eau.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

3 commentaires récents :
  • Patrice a écrit :

    Nous sommes une entreprise qui s’occupe de rénover une habitation à Bruxelles et nous souhaitons la visite d’un technico-commercial sur notre chantier pour choisir le matériel adapté en matière de ventilation/extraction.

  • Nath a écrit :

    On envisage de faire mettre un extracteur d’air au plafond de la salle de bains utilsée par 2 à 4 personnes avec douches longues. L’évacuation se ferait dans le grenier au-dessus qui n’est pas chauffé (on est dans le nord de la France) et qui a un film plastique noir partiel sous les tuiles. L’aération du grenier me semble se faire vu le froid qu’il y fait et la poussière qui y rentre! Pensez-vous qu’on peut évacuer l’air de la salle de bain dans le grenier dans ces conditions? Merci par avance pour vos réponses.

  • Marchal a écrit :

    Bonjour,

    J’ai un problème d’humidité dans un appartement de 24 m2 – 2 pièces salle de bain – hauteur sous plafond 2m70 soit 65 m3 environ. Quelle puissance de l’extracteur (quelle vitesse de renouvellement) d’air dois-je prendre en compte? Merci.